Quoi de neuf dans les essais de systèmes de gaz selon la norme DVGW G 607 ?

question-mark-1019935_1920 (1)

Le 1er janvier 2023, le nouveau “Système de gestion de la qualité AÜK (Contrôle technique accrédité dans le secteur des véhicules à moteur) entrera en vigueur pour la première fois.

À cet effet, toutes les entreprises automobiles qui souhaitent proposer des contrôles et des tests officiels de véhicules devront à l’avenir disposer d’une accréditation selon la norme DIN EN ISO/IEC 17020. En Allemagne, cela concerne non seulement le contrôle des gaz d’échappement (AU/AUK), mais aussi le contrôle de sécurité pour les camions, etc. (SP) et le contrôle du système de gaz (GAP), conformément aux spécifications de l’article 41a avec annexe pour les véhicules à moteur (GPL) ou (GNC), selon le StVZO.

L’essai du système de gaz selon la fiche de travail G 607 du DVGW n’est pas concerné par cette mesure, car il ne fait toujours pas partie des “contrôles officiels des véhicules” dans le cadre du StVZO. Toutefois, il reste à voir si cet objectif sera atteint au 1er janvier 2023. Si l’on accepte toutes les spécifications, qui sont placées à un “examen officiel du véhicule”, également dans ce contexte, en fait comme non donné. Les exigences pour obtenir une accréditation de la DAkkS sont immensément élevées et dépassent aussi financièrement de nombreuses entreprises, surtout ici les ateliers de caravanes et de camping-cars, qui ne sont pas affiliées à un système central de gestion de la qualité, par exemple l’Association fédérale des corporations.

Pour les ateliers, cependant, l’inscription seule ne suffit pas. Ils doivent prouver les normes de qualité exigées ici, également dans les audits et à partir du 01 Janvier 2023 devrait également être une nouvelle procédure de mesure pour un UA et GAP que l’équipement disponible. Il est naturel que tout cela aille de pair, comme toujours avec une nouvelle formation, avec un investissement considérable. Plusieurs milliers d’euros seront probablement dus ici et c’est déjà certain.

Un avantage pour le consommateur a ceci de particulier qu’il vient lentement mais sûrement ; on exigeait déjà depuis longtemps un ordre d’essai complet.

Puisque jusqu’à présent aucun concept unique réalisable pour un examen de l’usine à gaz, après le DVGW feuille de travail G 607 pour le temps après le 01 Janvier 2023 sur la table se trouve et cet “examen” G 607, aussi pas à un “examen de véhicule officiel” jusqu’à présent appartient. Après la suspension par le ministère fédéral des transports (BMVI), il est très improbable qu’il y ait une nouvelle suspension. Il est, que Ref. StV 22 dans le BMVI suivra le Hilferuf désespéré de nous tous bien connu lobby fédération du commerce du gaz, et tourner à nouveau à une grande roue. Est-ce que ce Hilferuf néanmoins personnellement au chef du département StV. 22 dans le BMVI est allé. Comme réponse la fédération a reçu la promesse, avec des décisions ultérieures on inclura naturellement cette fédération avec la dénomination d’une date. C’est ce qu’on appelle le “lobbying”.

Plus d’informations de fond dans les mois à venir.

gez. Peter Ziegler PDG

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *